Perdu…dans l’espace, frontière de l’infini….

Dimanche/Sunday, 2014-02-16

Encore aux prises avec mes ‘fixations’ non pas les modèles, plus ou moins sexy qui portent des bottes, plutôt la relativité du temps, qui va trop souvent dans le même sens, une contraction…qui fait que la journée, en fait la fin-de-semaine, passe trop vite, à peine eu le temps ce soir de retravailler ce tableau à l’acrylique, un peu bizarre ce tableau, qui a pris plusieurs directions, et ce soir, franchement dans le peu de temps où j’ai peint, je me suis perdu…mais contrairement à lorsqu’on se perd en forêt ou dans un quartier mal famé et qu’on ne sait vraiment pas ce qui va arriver, et que le désarroi peut s’installer; se perdre dans un tableau est moins stressant, à moins que ce ne soit un chef d’oeuvre en devenir et qu’on le bousille, dans ce cas-ci, comme je ne savais pas trop où j’alliais avec celui-ci, se perdre dans un cas pareil, devient une occasion de dire, on est perdu allons encore plus loin… et d’aller ‘where no man or woman or painter has gone before aurait dit le fameux capitaine Kirk’ bon on se calme, je ne vais pas réinventer la peinture, seulement donner une direction plus abstraite à ce tableau, et j’ai laissé mes pinceaux me guider, puisque moi, comme je le disais, je ne savais plus trop où j’allais de toutes manières avec ce tableau, un peu bizarre…perdu, peut-être que mes pinceaux me guideront vers la maison…

Still caught within my fixations these days…no, not talking about pretty models wearing boots…more about time, that thing that is relative, I don’t know to me it seems it is relative in the same direction, always contracting, making a week-end pass like a breeze, a very fast one…but did find the way to my easel, just to get lost in this painting, of a nude who became a not nude anymore wearing a bathing suit and white thighboots, with a more or less abstract background and I got lost, but sometimes it is fun to get lost, not like when you’re lost in a forest or in a slump area of an unknown city, that is not very comforting, but lost in a painting is a rather enjoyable thing..especially when you don’t have the feeling of messing a would be masterpiece…so in a time you feel like captain Kirk who just wanted to go where no man, I should update for our time, no man, no woman, or painter has gone before…I won’t put in the Star Trek theme but you can ‘humm it’ If you want…Ok back to Earth, or my atelier, and I won’t pretend to find a new world of painting, but just follow my brushes, me I’m lost, but they seems to know the way to go…

Stardate blalbalbla…:) Spock, Mr Sulu, Scotty beam me up…time, Bones time for a drink…time for a picture of the painting and the model and the slideshow
Bon semble que Spock, McCoy, Uhura et cie ne répondent pas…donc temps pour la photo de la toile, du modèle et du diaporama

426-38 Nue 2012-1, Acrylique 18×24 2014-02-16

2 avis sur « Perdu…dans l’espace, frontière de l’infini…. »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.