Après l’esquisse digitale…le pastel…. After the digital sketch…the Pastel

En fait, afin de respecter la chronologie et l’histoire de l’art…enfin l’histoire bien personnelle du mien, retracée par moi-même, je suis mieux de le faire moi-même, je doute que quelque historien de l’art, ne prenne le temps de le faire pour moi..:) Donc ce pastel terminé le 31-12-2002, je présume que je voulais terminer l’année sur une bonne note, est fait d’après la même photo présentée hier et que j’avais commencé à reprendre en esquisse digitale….lorsque j’aurai terminé l’esquisse, il ne manquera que le tableau à l’huile, à l’aquarelle, gouache ou autre medium…en attendant ce pastel, qui date un peu mais que j’aime bien….tout comme la photo je présume, si je pense en faire aussi un tableau ou autre sketch, oui votre honneur, j’admet ma culpabilité complète….je me reconnais tout-à-fait coupable…:)

Actually, I should mention, to be correct in the timeline, I am better to play the role of Art Historian here, my own personal art history, I doubt that any futur art historian will take the time to do it, better self by myself I guess, so this pastel was completed on December 31 st, 2002, I guess I did want to finish the year with panache…before starting celebrating a new year, so a pastel done from the same photograph presented yesterday, and object of a new digital sketch, still unfinished, some day after it will be completed, only an oil painting would be missing to complete a full collection from it, maybe too a watercolor, or some gouache or any other medium I can think of, so in the meantime this old pastel, which I do like very much, and I guess I like the pic too if I do keep drawing, eventually painting it….I am pleading fully guilty…:)

Lonneke Engel 4, pastel, 19,5×25,5 po, 2002-12-31

Oui le tableau a changé… Yes, this painting has changed…

Enfin je pense qu’Il a dû changer quelque peu, un peu plus de détails ici, plus de lumière ou moins, redessiné quelque peu, le fond qui devient un peu plus défini, même si tout cela est probablement pas si évident que cela, au moins une chose elle est évidente, la date et le numéro dans la légende de l’image ont changé….:)

Well I think it did change a little, more or less, a bit more detail here, more light or less, redraw the clothes folds, the background becoming a bit more defined, even though it’s all probably not that obvious, at least one thing is, the date and the number in the caption of the image have changed….:)

435-38-R Modèle inconnue, jupe longue et bottes, huile 20×30 po (61×92 cm), 2022-07-12

435 – nouvelle version…. new version

Une nouvelle version, datée du 8 juillet, plusieurs autres à venir, je ne les présenterai peut-être pas toutes, le tableau est encore à ce jour sur le chevalet, donc en changement…donc dans les prochains jours en alternant avec autres choses…question de briser la monotonie d’une suite de versions qui changent plus ou moins…:)

A new version, much more to come, the painting is still on my easel, so expect some changes coming along, I probably won’t present all of them, can be a bit tiresome, but there will be updates, along with a few others, to break the monotony of sometimes changing or not so changing painting….:)

435-36-R Modèle inconnue, jupe longue et bottes, huile 20×30 po (61×92 cm), 2022-07-08

Modèle au chapeau de fourrure – Model wearing a fur hat

Une nouvelle version de ce tableau, pas terminé, donc en attendant la suite, quelques photos à recadrer et corriger, et probablement une ou deux autres séances de ‘finition’…ou plus…:)

Another version of this painting, not finished yet, more pics to come and probably 1 or 2 more session to finish it, maybe more…:)

438-41-r Modèle inconnue et chapeau style cosaque, huile sur acrylique, 20×28 po (50×70 cm) 2022-06-29

Une autre de finie ? pense que oui…. Another one finished ? look like it

Je pense bien que ce tableau est bel et bien terminé, oui je peux toujours l’améliorer mais aussi je pourrais tout aussi bien perdre des choses qui actuellement me plaisent, donc disons que la prudence fait en sorte que même si je ne l’ai pas signé encore, oui ma signature est sur l’image mais pas encore sur la toile…je suis mieux de me dire temps de passer à un autre tableau ou pastel, donc oui éventuellement, il y aura de nouveaux tableaux…

Yes I think this painting is at a point where it can still be improved, but also it may start going downhill, I did experienced that on a few occasion, so maybe it is time to stop this one and sign it, the image is signed, but not the canvas at this time. So maybe I am over prudent but at the same time I am quite pleased with it, so I guess with quite a few paintings reaching the end, I should start looking a bit more closely to the next few ones coming, I do have a few ideas, you should see them coming through over the next few weeks…I guess.

433-51-r Comtesse Monique, huile 20 x 28 po (51 x 71 cm) 2022-07-01

Toutes bonnes choses….All things…..

Oui parfois, faut bien se rendre à l’évidence, et se dire qu’il est temps de le signer ce tableau, donc au revoir à ce modèle au béret blanc, tu iras reposer dans un coin de l’appartement, parmi bien d’autres toiles qui ont tout de même quelque utilité, comme de servir d’abri pour chat, je pourrais ouvrir un café pour chats, hum….ramasser de la poussière, peu de débouché économique pour cela, ou tout simplement permettre à un vieux peintre de jouer à déplacer des tas de toiles, d’un coin de l’appartement à l’autre, pour probablement les remettre au même endroit 6 mois plus tard, et j’ai toujours moins de place, surtout depuis que je me suis remis à peindre…:)

Yes sometimes it does come to the point where all things must past or be signed, like this painting of a model wearing a beret, and also, you may have noticed, some ankle boots. So another canvas added to the many ones piling here and there in the apartment, of course I can find some purpose to these canvases, like offering shelter to a cat, I could even open a cat coffee shop maybe, lot of canvas to shelter them, or it is a fabulous dust collector, but not sure about the economic viability of this option, or offering endless possibilities of moving a pile from one part of the atelier to another, and six months later, move it back to the same spot as before, and of course space is getting less available, especially since I did started painting again…

442-27-R Béret blanc, huile sur acrylique/oil on acrylic, 22×28 po (55×71 cm) 2022-06-26

Hum faudrait que je me remette à la tâche monotone, de défaire mes vieilles toiles et récupérer les faux cadres, qui pourtant me semblent bien réels ces cadres, en tout cas s’ils sont faux, ils sont encombrants et prennent un espace bien réel. Évidemment pour utiliser ces faux cadres qui sont bien réels, je dois aussi acheter de la toile et remonter de nouveaux tableaux, les préparer, si j’utilise un apprêt acrylique sur coton c’est pas si long que cela, mais tout de même un certain temps, et si je me remettais à faire comme je l’ai fait voilà plusieurs années à préparer des toiles en lin, oh là c’est une autre histoire, la texture est belle mais la préparation, colle de peau de lapin, est-ce vraiment cela, je trouve dégueulasse l’idée d’enlever la peau d’un pauvre petit lapin pour en faire de la colle, bwark, ensuite appliquer la préparation, assez fastidieux à préparer cette colle, ensuite fond à base d’huile, blanc de plomb, mieux que sous un soleil de plomb ou gesso, enfin pour quelqu’un de plus ou moins patient…ce n’est pas la chose la plus agréable, après tout on veut peindre, pas passer tout son temps à s’y préparer, et quant aux $$$, on n’en sauve pas tant que cela, au moins je réutiliserais mes faux réel cadres…hum et maintenant je pense à tous ces tableaux, plus ou moins réussi, je devrais peut-être couvrir la toile…pour l’acrylique ça va je pense, pour l’huile pas sûr…

Or maybe it is time to get back this boring task, untacking canvas from the frame, faux cadre in french, faux like not true or real, to me for a non real object they do take some real space, well back to this, taking the older canvas off the frame, and besides I can reuse the frame, of course I will have to buy canvas, which I have to do anyway and prepare it, another kind of task that I would categorize as not particularly funny…especially when I was using linen canvas, had to apply some rabbit skin glue, don’t know if it is really from rabbit skin..whouach, and then apply a oil base coat, nice texture but so much time to do this…well I will think about that….and if thinking about saving a few box, no I think it does cost more finally, quality, probably yes but a the cost of time too, and it is much more fun to paint then to get prepared to paint…well I will think about that, but at least I would reuse some ‘not real but real’ frames, reusing is a good thing I think, maybe I should recover some of these not so good paintings…for acrylic it is fine I think, not so sure for oil….

Trouver refuge….Find a secure place….

Certains jours, tout devient incompréhension, l’actualité, les relations, enfin tout ce qui fait que l’on s’inquiète pour toutes sortes de raisons, donnant un vague sentiment d’inconfort, sans être capable de mettre le doigt dessus, me semble que c’est plus facile lorsqu’on peut trouver un coupable. Tout ce que je sais c’est que je n’en suis pas le juge, on subit seulement et on se questionne, on se réfugie dans ce qu’on connait le mieux, prendre un coup, oui parfois, souvent mais de plus en plus aller voir ailleurs, même si ce n’est que dans sa tête et essayer de mettre quelque chose sur toile ou l’écran…ce soir là l’exétoire était ce tableau, un béret blanc, porté par ce modèle, je ne me souviens plus lorsque j’ai choisi cette photo, mais probablement que je ne cherchais pas des photos de béret…

Some days, like it probably was on that particular day, seems that nothing make sense, the news, all sort of things making life seems to be miserable, all this together making you feel like you carry a stone on your back or in your stomach, your choice…and somewhat sometimes you cannot finger point what or where is the problem, most of the time you can just feel it and not much you can do, except maybe to escape in what you know the most, where you find some comfort, some nights it is alcohol…but recently it is more by going into the atelier and draw, paint, most of the time reworking an ongoing work, sometimes tackling a bare canvas or paper, and that day I guess the exhaust pipe was this painting about a white beret, cannot quite remember when or why I choose this particular pic when I did start this painting, but I doubt I told myself, hey I should look for a beret pic, I feel like painting a beret…

Pas sûr que le 23 juin mon état d’esprit était comme cela, mais je me suis tout de même caché dans l’atelier pour peindre elle et son béret, possible que je prenais aussi un verre, après tout c’était la veille de la Saint-Jean-Baptiste, Fête nationale du Québec, plus jeune, voilà longtemps, très longtemps, je me serais couché aux petites heures du matin…:) / Not sure it was the feeling last 23 rd June, but still I was hiding in my atelier, painting her and her beret…maybe having a beer, after all it was the night before la fête nationale du Québec, use to be a big party when I was younger, much younger…:)

442-24-R Béret blanc, huile sur acrylique/oil on acrylic, 22×28 po (55×71 cm) 2022-06-23

Certains jours…some days écrit le / written on 2022-05-27

Je ne sais trop, certains jours, le gouvernail est bloqué, ne fonctionne pas, probablement pour cela que je tourne en rond depuis ce matin, je vais baisser à tout le moins les voiles, comme cela je tournerai moins rapidement….enfin quoi dire, un peu de rally en vr, non pas en véhicule récréatif avec un casque VR, un peu de maintenance sur un de mes sites, de l’animation de modèle dans DAZ Studio, non pas rien d’intéressant à montrer, éventuellement peut-être, et enfin un peu de temps sur ce tableau, la dame au manteau rouge, bottes noires, inconnue doublement inconnue on ne voit même pas la tête, la faute au photographe, pas un choix de composition, sauf peut-être parce que j’ai choisi cette photo pour commencer cette toile, donc non pas tout-à-fait fortuit ce choix, évidemment je serais curieux de savoir si c’est un top modèle connue, peut-être qu’elle avait un contrat exclusif avec une autre agence…bon je commence mon léger délire, qui habituellement présage un peu de peinture, l’odeur de térébenthine, l’épice comme dirait Paul Atride dans Dune, rien à voir, mais vous le savez déjà, le texte accompagnant l’image est souvent superflu, optionnel, enfin pas requis, du moins quelque chose comme cela, ah l’effet de l’épice est vraiment fort aujourd’hui ou c’est la térébenthine ou trop de Fin du monde hier, non pas celle que nous prépare peut-être quelques dirigeants fous, plutôt celle d’Unibroue, une bonne bière forte, très forte, d’inspiration belge, double ou triple fermentation, faudrait que je vérifie, ce matin doit être rendu à la 4e, mais dans mon foie….au moins cette Fin du monde, elle est moins dangereuse que l’autre potentiellement au bout de nos nez et surtout, elle est réversible, quoique mon doc me dirait…vas y mollo là.

I don’t really know, some days the rudder is stuck, doesn’t work, probably why I’ve been going around in circles since this morning, I’m going to lower the sails at the very least, so I’ll turn less quickly….finally not much to say about this day so far, a little bit of rally in VR, less dangerous for me in virtual reality, I would not dare try that in real life, a little maintenance on one of my sites, model animation in DAZ Studio, but not much to show for it, and finally a little time on this painting, the lady in the red coat, black boots, unknown doubly unknown we do not even see the head, the fault of the photographer, not a choice of composition, except perhaps because I chose this photo to start this painting, so not entirely fortuitous this choice, obviously I would be curious to know if it is a known top model, maybe she had an exclusive contract with a another agency… well I’m beginning my slight delirium, which usually presages a little painting, the smell of turpentine, the spice as Paul Atride would say in Dune, nothing to do, but you already know it, the text accompanying the image is often inconsequential, optional, not required finally something like that, ah the effect of l he spice is really strong today or turpentine or too much Fin du monde, a good strong, very stong beer from Unibroue yesterday, Fin du monde would loosely translate as the End of the World, but not the one that some crazy leaders are perhaps preparing for us, the one I am drinking is less dangerous and above all reversible, but a bit tough on the liver and the morning after.

436-45-r, Modèle et sac à main Huile sur acrylique, 22×28 po (55×70 cm) 2022-05-27

Mais ce matin, au moment d’éditer ce texte, c’est mieux, beaucoup mieux, enfin sauf pour les fous qui dirigent ces grands pays qui se foutent du monde, mais comme mes mots et tableaux n’y changeront rien du tout, aussi bien aller peindre et voir ce qu’il arrivera…hum bière ce soir ?

This morning it is better..except for those crazy leaders still trying their best at destroying the World, and my words or paint won’t change anything to it, so lets go painting and see what will happen…beer tonight ?

Si ma peinture…. If my painting….

Si ma peinture était un roman ou une télésérie, je présume que la principale critique, probablement pas la seule, serait que l’intrigue, s’il y en a une, est vraiment lente à se développer, dans un film on parlerait de longueurs…manque d’action, bien sûr certains tableaux par certains artistes se font à un train d’enfer, disons que dans mon cas, le train est un train de marchandises qui roule bien lentement, ou c’est le jour où l’enfer, peut-être pas complètement gelé, est en refroidissement prononcé, donc oui une autre version, un modèle celle avec un imper et un chapeau de fourrure, synthétique ? disons que oui, je présume qu’elle aurait préféré une pose assis, dans un café par exemple, plus confortable que telle qu’un Samson, quoique non attachée aux colonnes du temple, donc pour l’intrigue, oui c’est lent à se développer, quant à la fin on la connaît mais on ne sait pas à quel moment cela se produira, un peu comme la vie je pense…hum la philosophie et la peinture, hum ce sera pour d’autres articles ou un peu à chaque article ou coup de pinceau, oui rythme bien lent….ah l’éloge de la lenteur…non je ne partirai pas sur cela, pas aujourd’hui, laissons passer le temps, la version du 27 juin…2022, oui cette année, suis lent mais pas tant que cela…

If my painting were a novel or a TV series, I guess the main criticism, probably not the only one, would be that the plot, if there is one, is really slow to develop, in a movie we would talk about lengths …lack of action, of course some paintings by some artists are done at light speed or like a runaway train, let’s say in my case the train is a slow moving freight train, or it’s the day the hell, maybe not completely frozen, is rapidly doing so, well all this to present another version, a model the one with a raincoat and a fur hat, synthetic? let’s say yes, I presume she would have preferred a seated pose, in a café for example, more comfortable than such as Samson, although not attached to the columns of the temple, so for the plot, yes it’s slow to develop, as for the end, we already know the outcome but we don’t know when it will happen, a bit like life I think…hum philosophy and painting, no I won’t get into this now, not in this post, maybe a bit with each article or brush stroke, yes very slow pace….there is a lot of talk about slow life…no I won’t go on that either, not today, I think I would be more like in a John Lennon song, watching the wheels….something, just watching the wheels turning, so well, maybe it is time to finish this post and do some painting, so the version of June 27th. ..2022, yes this year, I am slow but let’s not exaggerate….

438-39-r Modèle inconnue et chapeau style cosaque, huile sur acrylique, 20×28 po (50×70 cm) 2022-06-27

Un titre ? hum 433 8 juin ? A title ? hum what about 433, June 8 th ?

Une autre version de ce modèle, je présume qu’elle ne serait pas particulièrement heureuse d’avoir comme fond l’appartement du pauvre peintre qui peut sembler parfois un peu névrosé, mais rien de grave, il est tout simplement un peu tatillon et pointilleux, touche de couleur, ah trop sombre, trop couleur, pas assez sombre, pas assez clair…et on recommence, de plus comme c’est un tableau, elle n’est pas réelle…du moins la plupart du temps je le crois, donc la version, je crois que c’était le 8 juin, le dateur de l’appareil photo est probablement fiable…ah bonne fête à nos amis du Sud, fête nationale, du moins ceux qui regardent mes versions constamment en révision de mes tableaux et lisent mes élucubrations qui les accompagnent.

Another version, not sure that this stylish model would highly appreciate to pose in this kind of low level apartment, probably home of this somewhat mildly psychotic painter, but he doesn’t seems to be too dangerous, maybe just a little bit obsessed with this painting, he’s even talking to it sometimes, not often…so may be just a little bit of a mad painter constantly adding, subtracting color, light, and then adding a bit more of what was just taken away…good thing she’s not real, it is just a painting..actually the way it was on June8 th, the good thing with those marvelous photographic camera now, you don’t even have to note when it was taken…and Oh by the way, Happy 4 th of July to my American fans, there is a few of you, regular visitors who look to the changing aspect of my paintings and the somewhat strange writings, sometimes..of this mildly mad painter, not dangerous just a bit out of this world…:)

433-47-r Comtesse Monique, huile 20 x 28 po (51 x 71 cm) 2022-06-08